Accueil arrow Membrane épirétinienne


Adapter la taille du texte :
Agrandir la taille des caractresDiminuer la taille des caractres

Membrane épirétinienne

Description

Membrane faite d’un tissu fibreux et cellulaire qui prolifère à la surface de la macula. En se contractant, la membrane épirétinienne (ou épimaculaire) provoque un plissement plus ou moins sévère de la macula à l’origine des symptômes. 
    
Dans 80% des cas, ces membranes épirétiniennes n’ont pas de cause évidente mais sont liées à un décollement postérieur du vitré et augmente en incidence avec l’âge. Elles touchent environ 10% de la population après 60 ans et 90% des patients atteints de membrane épirétinienne ont plus de 50 ans.

20% des membranes épimaculaires surviennent secondairement à une déchirure rétinienne, un décollement de rétine, une inflammation oculaire ou une pathologie vasculaire rétinienne.

OCT : Macula normaleMembrane épimaculaire préopératoire

Symptômes


Bilan



Traitement : Chirurgical

  • Vitrectomie puis dissection de la membrane épimaculaire à la pince (vidéo)
  • Cette chirurgie peut être associée à une chirurgie de la cataracte (chirurgie dite "combinée")
  • Anesthésie : locale ou générale.
  • Chirurgie en ambulatoire ou hospitalisation de 2 nuits

Les résultats dépendent de l’ancienneté de la lésion et de la sévérité de la membrane épimaculaire et sont corrélés à l’acuité visuelle pré-opératoire. l'évolution post-opératoire se caractérise habituellement par une amélioration progressive de l'acuité visuelle, sur une période de 3 mois environ. Les déformations regressent, il persiste néanmoins souvent une légère déformation qui, dans la grande majorité des cas, n'est pas génante en vision binoculaire.

Membrane épimaculaire postopératoire 

 

Complications de la chirurgie des membranes épirétiniennes maculaires :
 
 - L'infection oculaire : environ 1 cas sur 2000, elle se manifeste par une baisse brutale et importante de l'acuité visuelle au cours des premiers jours post-opératoires. Le chirurgien doit aussitôt être averti, une injection intraoculaire d'antibiotiques doit être réalisée.
 
- Décollement de rétine : survient dans moins de 3% des cas, il nécessite une nouvelle intervention pour réappliquer la rétine.
 
- Une dégradation de l'état de la macula malgré l'intervention, même si celle-ci s'est passée normalement. L'évolution se caractérise, dans ce cas, par une baise de l'acuité visuelle (5% des cas environ)
 
- La cataracte survient dans les mois ou années qui suivent l'intervention, de manière systématique. Une chirurgie combinée cataracte-membrane est donc régulièrement proposée aux patients déjà porteur d'une cataracte. 
 



urgence.png
Les informations fournies sur le site Internet www.maladie-retine.com sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.